Prêt Professionnel

Le prêt professionnel s’adresse uniquement aux entreprises. Par entreprise, il faut comprendre la liste des entités suivantes :
  • Les entreprises de forme sociétaire (personne morale): SA, SAS(u), SARL(u), SCI, les associations, les fondations, ….
  • Les entreprises de forme individuelle : auto-entrepreneur, entreprise individuelle, artisans, commerçants, agriculteurs et professions libérales :
    • Commercial, infirmier, médecin, avocat, notaire, pharmacien, expert comptable, opticien, architecte, promoteur local, huissier, etc…
immobilier strasbourg
Le prêt professionnel répond à des besoins de financement de l’entreprise :
  • Un prêt en équipement : Financer un véhicule en LOA (location avec option d’achat) ou LLD (location longue durée); Via un crédit amortissable, de financer des machines, du matériel divers ou des bêtes nécessaires à l’exploitation industrielle ou agricole.
Conseil de Crédit Strasbourg, A noter qu’un crédit classique est toujours préférable au crédit bail ou à la location financière qui souvent contiennent des clauses abusives proposées contractuellement par loueurs / bailleurs.
  • Un prêt immobilier : Financer des locaux, entrepôts et terrains nécessaire à l’activité, mais aussi des opérations immobilières visant à investir ou défiscaliser.
Conseil de Crédit Strasbourg, dans les opérations d’achat des murs d’une société, il est préférable de créer une SCI plutôt que de détenir les murs de sa société dans la société en elle-même. Ainsi vous créez des charges de société via la création de loyers durant toute la détention puis la revente des murs peut se faire indépendamment de celle des murs.
  • Un prêt marchand de bien ou promoteur : Généralement à court terme et souvent destiné à financer l’acquisition immobilière d’une SCVV ou société civile de construction vente, ce prêt est conditionné par un apport compris entre 10 et 25 % de la somme totale à financer pour le projet.
  • Un prêt achat de fond de commerce : Généralement sur une durée moyenne, ce prêt permet l’achat d’un fond de commerce ou d’une société détenant un fond de commerce.
Conseil de Crédit Strasbourg, Pour des raisons de coût, il est recommandé, de plutôt demander le nantissement du fond de commerce plutôt qu’une garantie ou hypothèque sur un bien.
  • Un prêt de financement de trésorerie : Habituellement destiné à financer une augmentation de capital, une reprise de parts sociales ou d’actions normale ou via des LBO ou LBI (Leverage Buy Out / In) ou un besoin en fonds de roulement.
Conseil de Crédit Strasbourg, pour le fond de roulement est proposé un système nommé affacturage, permettant de mettre en place une ligne de financement immobilier plus souple et non plafonnée.
1.Nos spécialités :
L’immobilier professionnel :
Les fonds de commerce :
L’acquisition de sociétés (parts ou actions) :
vente aux encheres strasbourg
courtier emprunt immobilier
courtier en financement
2.Nos astuces :
– L’apport personnel : Votre apport en trésorerie dans votre propre entreprise est un engagement personnel important au regard de l’établissement de prêt que vous sollicitez pour souscrire un prêt.
Conseil de Crédit Strasbourg, Vous souhaitez créer une société? Epargnez!!
– Constituer un bon dossier : Cela consiste à offrir au futur prêteur, une vision précise de vos objectifs en créant un « business plan » sérieux et chiffré  ainsi qu’apporter les 3 derniers bilans de la société. L’apport d’un expert comptable et d’un avocat sont un plus. Votre dossier :
  • La carte nationale d’identité du chef d’entreprise.
  • L’extrait Kbis de la société ou les statuts.
  • Le prévisionnel ou les derniers bilans.
  • Un justificatif de domiciliation.
  • Les relevés de comptes.
Conseil de Crédit Strasbourg, A la création de votre société, les établissements financiers sont en droit de demander des garanties ou cautions supplémentaires à l’octroi d’un prêt, soyez très vigilants de consulter l’ensemble de ces garanties et si besoin de vous les faire expliquer, car elles sont généralement prévues pour protéger plutôt la banque que vous.
– Se préparer à l’entretien : Comme tout entretien de type commercial il est important de respecter quelques règles simples:
  • Avoir un dossier complet.
  • Une tenue vestimentaire et un comportement adéquat.
  • Préparer ses arguments et leur déroulé.
– Négocier son IRA (indemnité de remboursement anticipé) : Les banques pouvant librement imposer contractuellement leurs indemnités de remboursement anticipé qui peuvent atteindre plus de 10 % du capital restant dû, il est préférable d’inclure dans la négociation un remboursement anticipé sans frais.
– Prendre une délégation d’assurance : Depuis le 1er septembre 2010, les banques n’imposent plus leur contrat d’assurance groupe ni faire varier le taux de crédit si vous n’y adhérez pas. Vous êtes donc libre de choisir votre assureur.
Au choix assurances groupes des banques versus assurance emprunteur des assureurs
L’assurance emprunteur proposée par les assureurs est généralement moins chère car elle permet de récupérer la participation aux bénéfices (A la fin de chaque année, la loi impose de reverser l’argent trop perçue lorsque le risque couvert par l’assurance ne s’est pas réalisé. Les sommes représentent 40% de la prime dans le cas d’un prêt immobilier et 70% dans le cas d’un crédit à la consommation.
– Garantir le fond : Un nantissement de fond de commerce coûtant environ 150 €, il est préférable financièrement de nantir un fond de commerce plutôt que de prendre d’autres garanties qui peuvent atteindre plus de 2 000 € de frais.
– La holding : Ce montage en société permettant la gestion des flux mais surtout de rationaliser et de mutualiser certaines fonctions communes aux différentes sociétés chapeautés sous la même holding. Cela offre un effet de levier et une capacité de caution plus importante que si la filiale négociait directement.