Construire une destination d’excellence
22 août 2016

VOTEZ POUR LE DÉVELOPPEMENT ÉCONOMIQUE

DU 20 OCTOBRE AU 2 NOVEMBRE 2016, 2,9 MILLIONS D’ENTREPRISES FRANÇAISES SERONT APPELÉES À ÉLIRE LEURS REPRÉSENTANTS DANS LEUR CCI. LES CHEFS D’ENTREPRISES ÉLUS S’ENGAGERONT PENDANT CINQ ANS EN FAVEUR DU DÉVELOPPEMENT ÉCONOMIQUE DE LEUR TERRITOIRE DANS LES 116 CHAMBRES C COMMERCE ET D’INDUSTRIE DE LA MÉTROPOLE ET D’OUTRE-MER.

4 386 défenseurs du monde économique

À partir du 20 octobre, les dirigeants d’entreprises français seront appelés à renouveler les 4 386 Membres Élus des CCI, en votant par internet ou par correspondance. En Alsace, ce seront plus de 65 000 électeurs qui éliront 100 dirigeants d’entreprises régionaux pour les représenter au sein de la CCI territoriale Alsace Eurométropole et de la CCI de Région Grand Est. Ces dirigeants d’entreprises, les « Membres Élus de la CCI », s’investiront bénévolement pour définir une stratégie de développement économique, piloter les actions de la CCI, défendre les intérêts généraux du monde économique alsacien, favoriser le développement de nos entreprises et faire de l’Alsace un territoire favorable aux entrepreneurs et à l’esprit d’entreprise.

KSimmobilier  négociera pour vous les meilleures conditions de crédit immobilier, et mettre en place pour vous les montages financiers les plus appropriés.

Des chefs d’entreprises pour défendre l’entreprise

Si l’élection des représentants des CCI n’est pas très médiatique, elle est pourtant capitale pour les entreprises. Qui est mieux placé aujourd’hui que les dirigeants

d’entreprises pour faire face aux enjeux des mutations de notre économie ? Qui est le plus crédible pour parler de développement économique, d’innovation, d’emploi, de formation ? Cet automne, chaque électeur sera appelé à voter pour des chefs d’entreprises de sa catégorie d’activité -industrie, commerce ou services – qui connaissent de très près ses préoccupations.

Un enjeu : la création d’une CCI Alsace Eurométropole

En 2016, les chambres de commerce et d’industrie alsaciennes ont décidé de se regrouper au sein d une chambre de commerce et d’industrie territoriale unique: la CCI Alsace Eurométropole. Celle-ci verra officiellement le jour le 1er janvier 2017, suite aux élections. Elle comportera trois délégations territoriales à Strasbourg, Colmar et Mulhouse avec une répartition des élus en fonction des poids économiques des territoires couverts par ces délégations. Dotée d’une taille critique intéressante et d’une nouvelle équipe d’élus volontaires, la CCI Alsace Eurométropole jouera un rôle important dans la détermination et la mise en œuvre de la stratégie de développement économique de l’Alsace dans les années à venir.

Un rôle essentiel de porte-parole

Dans le cadre de la nouvelle organisation territoriale avec 13 nouvelles régions françaises, la CCI Alsace Eurométropole sera l’un des derniers acteurs de terrain à représenter et à défendre les entreprises alsaciennes auprès d’interlocuteurs qui évoluent dans le périmètre plus large du Grand Est. Pas question néanmoins de se priver des opportunités que peut offrir la grande région : sur les 100 élus de la CCI Alsace Eurométropole, 39 auront également un mandat d’élu à la CCI de Région Grand Est pour développer des synergies gagnantes entre l’Alsace, la Lorraine et la

Champagne-Ardenne. Un bon taux de participation aux élections consulaires dans notre région, où la mobilisation des électeurs est en général plus élevée que la moyenne, donnera également plus de légitimité à la voix des entreprises alsaciennes.

La parité s’invite dans les CCI de Région

Pour la première fois lors des élections consulaires 2016, la parité s’appliquera au binôme titulaire/suppléant pour les candidats à la CCI de Région. On va ainsi assister à une féminisation des listes et à u présence forte de femmes chefs d’entreprise  au sein des Assemblées générales des chambres de commerce et d’industrie, qui insuffleront une nouvelle dynamique dans les CCI.

La responsabilité citoyenne des chefs d’entreprises

Chaque chef d’entreprise doit se poser la question de son engagement en tant que candidat ou en tant que soutien d’une équipe candidate. André Marcon, président de CCI France appelle les entrepreneurs ; les chefs d’entreprises à ne pas manquer c élections ! « Elles sont importantes pour faire entendre la voix de celles et ceux créent l’activité économique, pour dire s. pouvoirs publics comment le marché de l’emploi et de la formation doit s’adapter a besoins réels des entreprises, pour rappeler que l’internationalisation et la transition numérique sont des opportunités et des leviers de croissance. Se présenter aux élections, c’est agir pour son territoire. Y< pour des entrepreneurs engagés, c’est vouloir accompagner les entreprises au quotidien J’appelle les chefs d’entreprises, femmes  hommes de convection, à se présenter ai élections dans les CCI pour peser sur les décisions économiques de demain. » CJI

 

Comments are closed.